Vélo Tout confort Vacances à vélo - Forfaits voyages à vélo - Vélo Québec Voyages

Corse

Publié par Maryvonne Berthault le 22 avril 2013

L’île de Beauté jaillit des profondeurs de la Méditerranée avec ses falaises, ses sommets dénudés, ses rochers abrupts. C’est la Corse, île française habitée d’insulaires colorés.

De Nice, nous traversons vers Bastia pour commencer à rouler sur le cap Corse, ce petit plumet au sommet de la « Tête de Corse ». Entre mer, forêts et montagnes arides, nous montons sur de belles routes vertigineuses à la découverte du maquis, ces lieux couverts d’arbustes odoriférants aborigènes des montagnes corses, pour redescendre en plongeant vers la mer. Du cap Corse, nous roulons vers la côte ouest de l’île en passant par le désert des Agriates et plusieurs petits villages portuaires où il fait bon prendre un café ou découvrir les spécialités corses : fromages et saucissons, miels et herbes du maquis, prunes et pêches mûres à point, gâteaux et polenta à la farine de marrons.

Nous voici à Calvi. La plage invite à la baignade et le village piétonnier, à la promenade. De Calvi, une superbe boucle s’offre à nous, un faux plat vers les terres menant à de belles montées en pleine forêt avec des points de vue sur les montagnes de l’intérieur et la mer que l’on redécouvre dans de belles descentes.

Nous roulons vers le sud en longeant la côte, au rythme du fracas des vagues sur les rochers, des oiseaux marins, des odeurs de marée près de l’eau ou des odeurs du maquis en hauteur, tout pour encourager à monter sur ces magnifiques chemins vers Porto, minuscule port de mer à l’abri d’immenses montagnes. C’est d’ici que nous montons, montons, montons vers le col de Verghio, la route la plus élevée de l’île, où nous rencontrons des vaches, cochons, moutons et brebis qui broutent en liberté sur les hauteurs, ainsi que des sangliers dans leur habitat naturel. Une descente vertigineuse sera la récompense de tous nos efforts.

En continuant vers le sud, nous traversons Les Calanches, Piana, des falaises de roc rouge, de multiples petits villages portuaires et plusieurs cols vertigineux pour finalement remonter vers les Aiguilles de Bavella, ce haut lieu de la montagne corse, à la fois massif, col et forêt, qui représente si bien les particularités du relief de l’île, des formes délirantes passant du rouge clair au gris sombre, le tout saupoudré de pins laricio, uniques à la Corse.

Voilà ce défi à vélo parmi les insulaires corses, ces gens charmants et accueillants, au fort tempérament. Et les efforts sont toujours récompensés par des descentes n’ayant d’égales que les paysages majestueux de la nature sauvage des montagnes corses.



Roulez cette destination avec Vélo Québec Voyages. Prochain départ »

Bike this destination with Vélo Québec Voyages. Next departure »